Liaison Solvay France

Accueil > SOLVAY GROUPE FRANCE > Pénibilité > Accord pénibilité Rhodia : INJUSTE et INSUFISANT !!

Accord pénibilité Rhodia : INJUSTE et INSUFISANT !!

vendredi 17 septembre 2010, par Nicolas LYONS

L’accord, négocié durant le premier semestre, a été signé dans la discrétion pendant l’été par tous les syndicats, sauf la CFDT pour cause d’injustice envers de nombreux salariés !!

La CFDT demande :

  • Que le dispositif soit pérenne, sans limite dans le temps, afin que les salariés sachent à quoi s’en tenir, et afin que l’on puisse faire une vraie Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences, avec des embauches, avant les départs et pas après !
    • L’accord s’arrête au 31 décembre 2011,
  • Que tous les salariés POSTES soient concernés : 5x8, 4x8, 3x8, 2x8, 2x8‐7jours, etc.
    • Le texte actuel s’en tient aux seuls postés continus (3x8, 4x8, 5x8), comme si les postes du matin étaient moins pénibles pour les 2x8 ! Injustice qui montre bien que la Direction ne fera rien pour les autres catégories (journaliers maintenance, …elle en parle à peine dans le texte
       !). Certains signataires découvrent même aujourd’hui que les 2x8 ne sont pas concernés !!
  • Que des négociations se tiennent sur les sites pour traiter de tous les problèmes liés à la pénibilité, notamment l’Organisation du Travail, les effectifs, les taux de recouvrement, le contenu du travail dans les différents postes, le temps de repos dans les postes, l’exposition aux nuisances, etc.
    • L’accord s’en tient à la question de l’heure de prise de poste du matin (objectif inscrit dans le texte : pas avant 5 heures), au contenu du poste de nuit et au temps de repos lors du poste de nuit. Pas question pour la Direction de traiter ce qui aujourd’hui est le problème numéro 1 des postés : les effectifs !!
  • Que les départs anticipés soient proportionnels avec la durée en poste, à partir de 15 ans de postes, et une durée de dispense d’activité supérieure à 24 mois, et avant 58 ans !
    • L’accord dit : Maximum 24 mois pour trente ans de poste en continu, et pas avant 58 ans ! Ceux qui ont fait 40, voire 42 ans de postes, avec les rythmes qui étaient les plus pénibles dans les années 70 et 80 peuvent aller se faire voir ! rien de plus pour eux ! Ceux qui ont fait plusieurs rythmes, 4x8, 2x8 pendant toute leur carrière sont aussi exclus.
  • Que les salariés concernés par les dispositifs carrières longues puissent bénéficier du dispositif Rhodia avant le départ.
    • Là aussi, le texte est injuste ! C’est soit l’un, soit l’autre ! Un salarié qui a commencé à 15 ans, qui aura 43 ans de boulot à 58 ans, dont peut‐être 40 ans de postes, partira en départ carrière longue, avec 65% de sa paye, alors qu’avec notre projet CFDT, il pourrait partir à 56 ans avec 41 ans de boulot dont 38 ans de poste et avec un revenu décent !
  • Que la baisse de revenus soit dégressive, avec par exemple 100% pendant 6 mois, 90 % pendant 6 mois, puis 75 %.
    • Encore une injustice du texte signé ! Les salariés devront payer la pénibilité avec une perte de 20% du net, tout de suite !
  • Que le remplacement ait lieu aux bornes de l’équipe, voir de l’atelier, plutôt qu’aux bornes de l’usine
    • Le texte joue la "flexibilité" : Pour la CFDT, c’est clair, les remplacements se feront au bon vouloir des directions !

Les aspects "pénibilité" de la loi sur les retraites votée par les députés mardi 14/09 sont encore pires. Nous continuerons d’ailleurs à combattre cette loi lors des prochaines manifestations du 23 septembre. Venez nombreux !!

La Direction a arnaqué les signataires du texte. Voila le discours qu’elle va leur tenir : "Allons, je ne peux pas améliorer les dispositions de ce texte que vous avez d’ailleurs signé, elles sont déjà supérieures aux dispositions Woerth, estimez‐vous heureux. Rhodia fait mieux !"

Nous l’avions prédit : "C’est accord deviendra une norme injuste dans le Groupe, et servira d’exemple dans les autres entreprises, voir dans la branche professionnelle !"

Mais il n’est pas trop tard. La Direction a encore l’occasion de prouver son engagement socialement responsable : Rouvrir les négociations !

La CFDT demande la réouverture des négociations, et le traitement des vrais problèmes !

  • Un accord pérenne, sans limite dans le temps !
  • Un vrai départ anticipé, fonction de la durée réelle des postes
  • Des emplois, des effectifs, un taux de remplacement anti‐pénibilité et des embauches
  • L’intégration des 2x8 et un véritable engagement à traiter tous les salariés, journaliers compris
  • Des conditions salariales correctes

Bref, un dispositif juste, pérenne et attractif !

Soutenez notre action !

Pénibilité ?

Avec la CFDT, contre l’injustice !! J’adhère