Liaison Solvay France

Accueil > SOLVAY GROUPE FRANCE > Le reste > OPA du groupe Solvay sur le groupe Rhodia

OPA du groupe Solvay sur le groupe Rhodia

mercredi 29 juin 2011, par Franck-Olivier COMTE, Webmaster

Situation :

Après le dépôt de l’offre en avril/mai, le processus d’apport des actions a été ouvert le 16 juin et devrait se terminer aux alentours du 21 juillet. C’est à ce moment là que nous saurons si Solvay possède plus de 50% des actions.
Si cette barre des 50% n’est pas atteinte, l’offre est annulée. Sinon, une deuxième période sera ouverte. Si Solvay dépasse les 95%, l’intégration de Rhodia dans Solvay sera totale.

Les projets industriels :

L’analyse du projet industriel annoncé à ce jour montre qu’il est cohérent, car il y a une volonté de se développer sur les points forts des deux Groupes, les activités étant complémentaires. 90 % du futur Chiffre d’Affaires sont des activités où le nouveau Groupe sera numéro 1, 2 ou 3 mondial.

[orange fonce]MAIS la nouvelle Direction devra gérer cette complémentarité dans de bonnes conditions ![/orange fonce]

Véritable succès durable ?

Ce nouveau Groupe est élargi en gardant les activités de Rhodia, sa base de produits, son positionnement dans le monde et sa capacité d’action commerciale. De plus, la dette de Rhodia est en grande partie effacée et les dettes de retraites sont couvertes, tout en gardant une force due aux liquidités disponibles.

[orange fonce]MAIS il faudra que la Direction sache gérer cette nouvelle configuration en préservant l’emploi, en maintenant un fort tissu industriel en Europe et en investissant encore plus dans une R&D d’innovation.[/orange fonce]

Des suppressions d’emplois !

Les directions ont annoncé des économies (synergies dues à la fusion) allaient être réalisées. Celle-ci, de l’ordre de 250 M€ au total, concernent les fonctions supports et administratives à hauteur de 80 M€, mais en refusant de donner le nombre des suppressions d’emplois.

[orange fonce]MAIS la position de la CFDT est claire : Nous combattrons toutes suppressions d’emplois ne respectant pas les engagements de Responsabilité Sociale ![/orange fonce]

Nouveau dialogue social !

Pour la CFDT, cette union doit « doper le social » !
Les salariés doivent être replacés au centre des préoccupations du nouveau Groupe par la prise en compte de la dimension humaine de la performance en sécurisant notamment les parcours professionnels, et en valorisant les compétences acquises.

La CFDT a fait les propositions suivantes :

  • Reprise et amélioration de l’accord mondial de Responsabilité Sociale signé par Rhodia et l’ICEM dans le nouveau Groupe.
    • [bleu violet]Solvay se contente d’indiquer qu’elle fait déjà beaucoup dans le cadre de son accord sur le Comité d’Entreprise Européen.[/bleu violet]
  • Création d’un Comité d’Entreprise Mondial, permettant à nos collègues de tous les continents de faire remonter la voix des salariés du Groupe.
    • [bleu violet]Solvay ne s’engage pas.[/bleu violet]
      - En France, nous demandons que la question des statuts des salariés soit traitée en priorité !
    • [bleu violet]Pas d’engagement à ce jour.[/bleu violet]
  • Il faudra très rapidement reprendre et améliorer les accords de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, afin de limiter au maximum les impacts futurs de la fusion.
    • [bleu violet]Pas d’engagement à ce jour.[/bleu violet]

[orange fonce]MAIS la Direction doit comprendre que si elle ne construit pas dialogue social d’avant-garde qui donne de véritables moyens aux représentants du personnel dans le monde entier, elle perdra le bénéfice de cette fusion.[/orange fonce]

[orange fonce]La CFDT est pour cette fusion. Pour le moment, elle est avant tout industrielle.
Mais, pour qu’elle soit une réussite, elle doit être SOCIALE !!
Pas de chèque en blanc !!
[/orange fonce]


Nous joindre