Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtliaison/www/config/ecran_securite.php on line 378
Oxygen : Accords signés et Avis du CSEC rendu ! - [Liaison Solvay France]
Liaison Solvay France

Oxygen : Accords signés et Avis du CSEC rendu !

mercredi 27 juin 2018

Le CSEC a donné un avis défavorable au projet à l’unanimité. Voilà la déclaration CFDT :

Projets oxygène, oxygène plus, Citylight
Aujourd’hui le projet présenté en CSEC est composé de deux volets : un économique et un social.
Cette transformation à marche forcée, du groupe SOLVAY est l’élément central des projets Oxygène et Citylight.
Initialement, Oxygène concernait uniquement les activités de service business, ex-fonctions et Citylight était une étude. La Direction a très vite compris l’intérêt d’un projet global en intégrant la déclinaison du projet à chaque GBU (dans O2+) et la fermeture de 2 sites dans le cadre de Citylight ou redéploiement sur Lyon et Bruxelles des activités tertiaires et recherches.
Le projet Oxygène s’il est selon la Direction un projet majeur pour le groupe, qui doit le porter au premier plan sur la scène internationale, ne l’est pas pour les salariés concernés. Il induit des risques psychosociaux profonds et des conséquences sur l’emploi et des risques de détérioration des conditions de travail :

  • Oxygène ce sont 244 suppressions de postes pour la France. Avec cette politique, Solvay participe à la baisse des volumes d’emploi en France.
  • Citylight, c’est principalement la fermeture des 2 sites de Paris avec la délocalisation de 478 emplois dispatchés entre Lyon et Bruxelles. Ceci induit pour les salariés des difficultés dans leur vie familiale, sociale et professionnelle et aussi pour beaucoup au bout : le risque de ne pas retrouver un emploi du fait de l’impossibilité pour eux d’être mobiles. Pour l’entreprise, ce seront aussi des pertes de compétences liées à la non-mobilité de ces salariés.
    Les deux projets réunis créent, comme le démontre le rapport des experts du CSE Central :
  • des risques organisationnels liés à la suppression de postes, à la fermeture des sites ;
  • des incertitudes sur les organisations futures du travail ;
    Avec ces projets, la qualité de vie au travail pour tous les salariés risque de se dégrader fortement suite à la pression générée par ces choix contraints.
    Les suppressions d’emplois et les mobilités géographiques seront forcément traumatisantes pour nombre de salariés(és) malgré les mesures sociales spécifiques.
    La CFDT ne peut cautionner et valider un projet entraînant :
    ● des suppressions de postes ;
    ● beaucoup d’inquiétudes pour les salariés qui perdent la confiance qu’ils ont en Solvay ;
    ● l’augmentation notable des risques psychosociaux ;
    ● la dégradation de la qualité de vie au travail pendant 4 ans.
    La CFDT se prononce contre ce projet qui fait porter trop d’inquiétudes, trop d’incertitudes sur la pérennité des emplois et la vie personnelle des salariés et qui peut mener beaucoup de salariés aux guichets de Pôle EMPLOI.
    La CFDT sera vigilante sur la mise en œuvre des mesures sociales et le respect des engagements de la Direction envers les salariés sur ce projet sur les 4 ans à venir.

titre documents joints

27 juin 2018
info document : PDF
448 ko

27 juin 2018
info document : PDF
541.4 ko

Accueil du site | Contacter l'auteur de ce site | Plan complet du site | | icone statistiques visites | info visites 0

CFDT Legacy SOLVAY, Legacy RHODIA et CYTEC France

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SOLVAY GROUPE FRANCE  Suivre la vie du site Oxygen : La CFDT avec les salariés !

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC