Liaison Solvay France

Accueil > SOLVAY GROUPE FRANCE > Dialogue Social > PERCO

PERCO

mercredi 22 juin 2011, par Webmaster

Rappels : La CFDT a demandé l’engagement d’une négociation sur le PERCO

Vous pouvez retrouver tous nos tracts sur ce site

Après 2 séances de négociation, la Direction a soumis un texte à signature. Celui-ci prévoit un abondement de 300 € pour 300 € versés par le salarié dans le PERCO. En fait, si tous les salariés (4 400 en France) investissent les 300 €, Rhodia mobilise la somme totale de 1 414 000 € !!

Pourquoi la CFDT a-t-elle demandé un PERCO ?

Pour mettre fin a une injustice !!

Actuellement, Rhodia verse plus de 40 M€ par an pour la retraite chapeau des salariés embauchés jusqu’en 1976. Ils ont ou auront la garantie de toucher 80 % de leur dernier net annuel.
D’autre part, les dirigeants du Groupe se sont octroyés une retraite chapeau tout en déclarant que les retraites chapeaux des autres salariés étaient une calamité financière pour le Groupe. Le retraite chapeau des dirigeants est déjà estimée à plus de 20 M€ de prestations à venir.
De plus, Rhodia a mobilisé cette année 52 M€ de dividendes pour les actionnaires.
Enfin, il faut savoir que Solvay va débourser 100 M€ pour payer les actions gratuites que les dirigeants (entre 100 et 300 dirigeants) se sont octroyés depuis 2005.
Avec cette avalanche de chiffres, les 1 320 000 € du PERCO mobilisés par le Groupe sont ridiculement bas.
[fond argent]Aussi la CFDT, qui sera néanmoins signataire du texte instituant le PERCO afin que celui-ci existe, demande que Rhodia et Solvay, qui se sont engagés à reprendre et à couvrir tous les plans retraites de Rhodia, développent le PERCO à la hauteur des retraites chapeaux en France par un abondement de 300 € par mois pour 100 € versés par le salarié. Les sommes mobilisées représenteraient 17 M€ seulement à comparer aux montants décrits ci-dessus.[/fond argent]

Cette revendication sera portée aux dirigeants de Rhodia et Solvay.