Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtliaison/www/config/ecran_securite.php on line 378
RHODIA SE SEPARE DU SITE DE PONT DE CLAIX ! ! ! - [Liaison Solvay France]
Liaison Solvay France

RHODIA SE SEPARE DU SITE DE PONT DE CLAIX ! ! !

QUELLE SUITE AU CE EXTRAORDINAIRE DU 21 MARS ?
mercredi 26 mars 2008

Rhodia annonce le nom de la société retenue pour la cession de son site historique de Pont de Claix. Cette cession prévue en 2003/2004, est l’objectif final du plan Horizon.

Rhodia joue la transparence en annonçant conformément aux accords GPEC le nom du repreneur, la société Suédoise PERSTORP, adossé au fond d’investissement Européen PAI Partners.

Tous les salariés se doutent bien que ce projet de cession, engagé avant l’été 2007 et annoncé en CCE en octobre 2007, arrive maintenant dans sa phase finale.

Tous les salariés se sont impliqués à rendre leur site compétitif pour que Pont de Claix garde sa place dans la production d’isocyanates, principalement en remettant la production de TDI à sa capacité de production nominale et
en modernisant ses salles d’électrolyse.

Les annonces de Rhodia, sont loin de nous rassurer :

  • Le repreneur qui n’est pas leader sur le TDI, pourrait faire du TDI à mi temps en fonction du marché et augmenter sa production de HDI en faisant de l’atelier TDI un atelier « hybride ». Première incompréhension et inquiétude qui provoque la colère des salariés !
  • Le repreneur ne reprend pas CEVCO et n’aura donc pas la maîtrise de son accès à l’énergie et à la vapeur. Deuxième incompréhension et inquiétude qui provoque aussi la colère des salariés.

QUELLE SUITE AU CE EXTRAORDINAIRE DU 21 MARS ?

Le CE de Pont de Claix a été mandaté par le CCE de Rhodia Opérations pour mener une expertise sur ce projet de cession. Les syndicats seront reçus dans les prochains jours par les dirigeants de Perstorp. Les salariés sont choqués et leur inquiétude légitime. Des réponses précises doivent être apportées aux questions essentielles :

  • Pourquoi BASF, leader sur le marché du TDI et en projet d’augmentation de capacité ne s’est pas porté acquéreur du site de Pont de Claix ?
  • Quel est le projet industriel de Perstorp pour Pont de Claix. L’avenir est-il dans le TDI, HDI ?
  • Quelle est la capacité d’investissement de PAI Partners , Perstorp ?
  • Pourquoi Perstorp ne reprend l’atelier CEVCO pour maîtriser son accès à l’énergie et à la vapeur ?
  • Que devient le personnel de CEVCO si Rhodia conserve cet atelier ?

Pour les élus CFDT, c’est une fois que les salariés et les syndicats seront suffisamment informés, qu’une décision sera prise concernant ce projet de cession :

Soit de laisser poursuivre la procédure CCE / CE d’information consultation, soit de faire évoluer le projet voire de le mettre en échec s’il n’est pas cohérent et porteur d’avenir pour le site de Pont de Claix.

Pour participer aux choix qui s’imposent à nous, pour influer sur l’avenir du site, pour être maître de votre avenir, ADHÉREZ A LA CFDT


Accueil du site | Contacter l'auteur de ce site | Plan complet du site | | icone statistiques visites | info visites 0

CFDT Legacy SOLVAY, Legacy RHODIA et CYTEC France

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SOLVAY GROUPE FRANCE  Suivre la vie du site Dialogue Social

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC